Contour des yeux

Pour éviter que le maquillage soit gâché par l’apparition de cernes, on fait appel à un contour des yeux. Ce soin contour des yeux aide en effet à masquer les poches et les teintes brunâtres sous les yeux, signes de vieillissement et de fatigue par la même occasion.

Résultats 1 - 9 sur 9.

Poches et cernes : les origines. Une mauvaise hygiène de vie comme le manque de sommeil, le stress, la fatigue, la consommation de tabac, d’alcool, constitue les facteurs essentiels à l’apparition des cernes. Toutefois, la cause scientifique est que la circulation est déréglée au niveau des tissus lymphatiques. Les pigments ne sont correctement pas éliminés sous la peau des yeux. Cette dernière s’affine. C’est ce qui donne aux cernes leur couleur brune ou bleutée. Ce qui leur donne leur forme, c’est l’obstruction de certaines veines et vaisseaux à ce niveau, conduisant à une rétention d’eau. Il est alors temps d’appliquer un contour des yeux efficace.

Contour des yeux hydratant : les critères de choix. Toute une variété de produits, dont le patch contour des yeux, destinés à pallier au manque contour des yeux courent le marché. Difficile de faire son choix parmi toute cette gamme de couleurs. Le teint ou la carnation dicte souvent la couleur des anticernes ou soins contour des yeux à utiliser. Ces derniers existent souvent en teinte orangée ou jaune. Les premières nuances conviennent aux cernes bleutés, tandis que les secondes sont faites pour les poches brunes. Quoi qu’il en soit, une couleur demi-ton en dessous de sa couleur est le choix idéal.

Soins contour des yeux : mode. Avant d’appliquer un soin contour des yeux ou un anticernes, il faut toujours effectuer un gommage de peau. Celle-ci alors hydratée et nettoyée de toutes impuretés sera prête à accueillir l’anticernes. On applique l’anticerne en appuyant légèrement avec le pinceau fin sur les zones à camoufler. On suit du doigt pour estomper le produit. On lui apposera par la suite son fond de teint, et apportera une touche de finition pour uniformiser.